« Pour le plaisir du Calcul mental : Calculatice !AideMoiAComprendre.com »

Renversement du temps, Ondes et Innovation

09.03.09

Renversement du temps, Ondes et Innovation

  15:48:38, Catégories: Sésamath

L'histoire commence par les mathématiques, puis elle glisse résolument vers la physique et vers l'imagerie médicale (qui consomment toutes deux des mathématiques très élaborées) pour prendre enfin un tour économique.

Né en 1945 à Grenoble, Mathias Fink a reçu une formation universitaire en mathématiques à Paris. Il a fait ensuite un DEA de physique des solides à l’Université d’Orsay, suivi d’une thèse de 3° cycle dans cette discipline. Puis il a soutenu une thèse de Doctorat d’Etat en imagerie médicale.

Il a alors participé à la réalisation du premier échographe médical à focalisation électronique fonctionnant en temps réel. Professeur à l’Université Louis Pasteur à Strasbourg, à l’Université d’Irvine (USA), à l’Université Denis Diderot et membre de l’Institut universitaire de France, il est actuellement Professeur à l’ESPCI (Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris) où il dirige le Laboratoire Ondes et Acoustique qu’il a crée en 1990.

Il est l’inventeur des miroirs à retournement temporel dont les applications sont très nombreuses (thérapie, imagerie médicale, télécommunications, sismologie, domotique, acoustique sous-marine). Il est aussi l’inventeur de la « Transient Elastography » et du concept de Supersonic Shear Imaging dont les applications à l’imagerie médicale sont nombreuses. 4 start-up employant plus de 140 personnes ont été créées à partir de son laboratoire et de ses recherches.

Sa leçon inaugurale du Collège de France Renversement du temps, Ondes et Innovation est un chef d'oeuvre de vulgarisation scientifique. C'est beau comme de la science-fiction qui aurait des retombées bien réelles en médecine et qui conduirait à créer des emplois de haut niveau...

Prenez une heure à regarder/écouter Mathias Fink. Signalez cette conférence à vos élèves et à vos étudiants. Peut-être changeront-ils de regard sur la Science.

gkuntz@sesamath.net

2 commentaires

Commentaire de: Lassner [Visiteur]
Lassner

Les leçons qui suivent l’inaugurale ,d’ailleurs accessibles grace au site du collège de france,sont aussi agréables à suivre,et je recommande en particulier,dans la leçon numéro un,l’écoute attentive des simplifications effectuées dans les intégrales de surface liées à l’utilisation du principe de Huyghens-Kirchoff,le principe de Fresnel ,les considérations sur les formules de Green-Stocke;il s’agit d’un cours entier sur les techniques approximatives dans les intégrales multiples qui pourrait être traité avec profit dans un cours de mathématiques du genre “techniques mathématiques dela physique". Une des rares critiques est de vocabulaire. Mathias Fink parle à plusieurs reprises de la “fonction de Dirac” alors qu’il sait parfaitement qu’il s’agit d’une distribution ,et il utilise l’expression ” collapse” qui sent son anglicisme…Dans une veine distincte , c’est grace à lui que la distinction entre vitesse et célérité m’est apparue aller de soi.Les qualités de vulgarisateur de M.Fink sont vraiment éblouissantes.

18.03.09 @ 14:38
Commentaire de: Jojo08 [Visiteur]
Jojo08

M. Fink est aussi l’auteur d’un édito récent et cinglant sur les “réformes” actuelles de l’enseignement supérieur et de la recherche :
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2009/04/la-vraie-leon-d.html#more

17.04.09 @ 22:07
Juin 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
Un regard sur l'enseignement actuel des Mathématiques

Rechercher

blogsoft