25.08.18

  08:53:00, Catégories: Associations d'enseignants

 

Le numéro 61 de MathémaTICE vient de paraître.

 Appel à contribution 2018-2019 

- Rapport d’activités 2017-2018 de MathémaTICE

- Les parcours d’été 2018 dans MathémaTICE :

- Un avant-goût des sommaires à venir

- Les articles du numéro :

  • Anne Héam et Sylvie Barbier présentent, à travers de nombreux exemples, différents usages pédagogiques du site LearningApps.org. Ce site permet aux enseignants comme aux élèves de créer des applications. Une partie de ces applications, qu’elles utilisent dans leurs classes depuis 3 ans, peut être testée directement dans la page de l’article, sans ouvrir de fenêtre supplémentaire (voir) ;

  • Jean-Marc Duquesnoy propose le récit d’une exploration en Terminale S, fondée sur les polynômes de Lagrange et utilisant les outils informatiques (voir) ;

  • Ludovic Galeazzi détaille le projet soutenu par la CARDIE de Dijon, en vue de la Journée Nationale de l’Innovation d’avril 2018. Il anime ce projet de coopér’action dans quatre classes de Collège, depuis le rentrée 2017 (voir) ;

  • Margarida Romero, Lucie DeBlois et Pavel Abadjyan conduisent un groupe d’adultes et un groupe d’enfants à manipuler et assembler quatre pièces de robotique modulaire Cubelets, pour en faire un véhicule. Suite aux analyses des vidéos réalisées, ils discutent le rôle de l’exploration créative dans la démarche de résolution de problèmes (voir) ;

  • Jacques Taillet s’appuie sur une station météo pour mettre en œuvre des mathématiques de la Seconde à la Terminale, avec des élèves volontaires d’un atelier scientifique de son Lycée. Les mathématiques prennent dans ce contexte un sens nouveau, très au-delà d’une banale activité scolaire (voir) ;

  • Patrick Raffinat et Yves Martin racontent le travail réalisé pour le plaisir par le comité de rédaction de MathémaTICE à partir d’un exercice de codage proposé à une classe de Collège : les développements de la situation initiale sont spectaculaires et significatifs du point de vue mathématique. Coder ne signifie pas tourner le dos aux mathématiques (voir) ;

  • Aymeric Picaud offre une analyse du changement de repère dans le module turtle de Python, suivie d’une comparaison des changements de repères dans d’autres logiciels. Le critère de comparaison est essentiellement la perception de l’observateur (voir) ;

  • Patrick Raffinat cherche à promouvoir l’enseignement de l’algorithmique dans un cadre géométrique, en s’appuyant sur le logiciel DGPad qu’il utilise en sortant des sentiers battus ; il propose notamment un environnement de programmation par blocs, externe à DGPad, qui peut être utilisé par des élèves ne connaissant pas DGPad (voir).

- Pour compléter :

Merci d’adresser suggestions, critiques et propositions d’articles à mathematice@sesamath.net

G. Kuntz

 

07.07.18

  10:15:00, Catégories: Associations d'enseignants

L'été permet de trouver un peu de temps long et continu pour acquérir la maîtrise d'outils et de démarches qui amélioreront sensiblement l'enseignement de l'année scolaire suivante. Les quatre parcours thématiques de l'été 2018 à travers MathémaTICE ont cette ambition...
Pour parcourir transversalement MathémaTICE, le moteur de recherche de la revue est un outil de choix. Il opère aussi sur les brèves, qui constituent une des richesses de la revue. Les mots-clés de la page d'accueil facilitent aussi la recherche. Voici le quatrième parcours 2018.

Les parcours des années précédentes restent d'actualité

Médina de Fez (Maroc) : le quartier des teinturiers (Photo G. Kuntz)

 Quelques brèves :


La médina de Fez (Maroc) et les remparts de la ville, vus du cimetière qui les domine (photo G. Kuntz)

Bon parcours dans MathémaTICE !

G. Kuntz

mathematice@sesamath.net

05.07.18

  10:27:00, Catégories: Associations d'enseignants

L'été permet de trouver un peu de temps long et continu pour acquérir la maîtrise d'outils et de démarches qui amélioreront sensiblement l'enseignement de l'année scolaire suivante. Les quatre parcours thématiques de l'été 2018 à travers MathémaTICE ont cette ambition...
Pour parcourir transversalement MathémaTICE, le moteur de recherche de la revue est un outil de choix. Il opère aussi sur les brèves, qui constituent une des richesses de la revue. Les mots-clés de la page d'accueil facilitent aussi la recherche. Voici le troisième parcours 2018.

Les parcours des années précédentes restent d'actualité


Vignes en terrasses dans la vallée du Douro, Portugual (Photo G. Kuntz)

 Quelques brèves :


Le Douro à Porto, Portugual (Photo G. Kuntz)

Bon parcours dans MathémaTICE !
G. Kuntz

mathematice@sesamath.net


29.06.18

  10:14:00, Catégories: Associations d'enseignants

L'été permet de trouver un peu de temps long et continu pour acquérir la maîtrise d'outils et de démarches qui amélioreront sensiblement l'enseignement de l'année scolaire suivante. Les quatre parcours thématiques de l'été 2018 à travers MathémaTICE ont cette ambition...
Pour parcourir transversalement MathémaTICE, le moteur de recherche de la revue est un outil de choix. Il opère aussi sur les brèves, qui constituent une des richesses de la revue. Les mots-clés de la page d'accueil facilitent aussi la recherche. Voici le deuxième parcours 2018.

Les parcours des années précédentes restent d'actualité

 

Le béguinage de Bruges, en Belgique (photo G. Kuntz)

Quelques brèves :


 Les magnifiques façades qui bordent la place de l'hôtel de ville d'Arras, vues du haut du beffroi (photo G. Kuntz)

Bon parcours dans MathémaTICE !

G. Kuntz

mathematice@sesamath.net

26.06.18

  11:24:00, Catégories: Associations d'enseignants

 

L'été permet de trouver un peu de temps long et continu pour acquérir la maîtrise d'outils et de démarches qui amélioreront sensiblement l'enseignement de l'année scolaire suivante. Les quatre parcours thématiques de l'été 2018 à travers MathémaTICE ont cette ambition...
Pour parcourir transversalement MathémaTICE, le moteur de recherche de la revue est un outil de choix. Il opère aussi sur les brèves, qui constituent une des richesses de la revue. Les mots-clés de la page d'accueil facilitent aussi la recherche. Voici le premier parcours 2018.

Les parcours des années précédentes restent d'actualité


Dubrovnik en son rempart, Croatie (Photo G. Kuntz)

 

Quelques brèves :

Gradac et ses plages (fin avril...), Croatie (Photo G. Kuntz)

Bon parcours dans MathémaTICE !

G. Kuntz

mathematice@sesamath.net

 


06.05.18

  09:13:00, Catégories: Associations d'enseignants




- Les articles du numéro : 
  • David Crespil passe en revue les ingénieux calculs de distances dans le système solaire, réalisés au fil des siècles. Ces calculs peuvent être proposés, de l’École primaire à l'Université, aux élèves et aux étudiants comme exemples de la puissance des mathématiques pour appréhender l'univers physique. L'article offre une mine d'applications pour la classe et une plongée dans l'histoire des sciences (voir) ;
  • Pascal Aymard réfléchit à l’adaptation de Scratch aux élèves déficients visuels ou aveugles. L’article est issu des travaux d’une équipe pluridisciplinaire confrontée aux limitations de ces élèves, mais aussi à leurs potentialités inexploitées. Des réalisations consistantes ont vu le jour, de nouvelles perspectives se dessinent. Un article porteur d’espoir et d’avenir (voir) ;
  • Arnaud Guillaume achève le récit de l’aventure d’un EPI au Collège-Lycée français de Madrid. Dans cette seconde partie de l’article, il présente la détermination expérimentale du méridien d’un lieu associé à l’étude du temps solaire, condition indispensable pour la construction effective du cadran solaire (voir) ;
  • Caroline Poisard propose, avec le groupe MITEC de l’IREM de Brest, une analyse de la place du calcul avec calculatrice dans les programmes scolaires de l’École depuis 1995. Des pistes d’activités pour la classe dès le CP, inspirées des documents d’accompagnement des programmes de 2002, sont présentées. Cette réflexion se poursuit sur l’usage des tablettes numériques en classe de mathématiques à l’École, qui fait l’objet d’un travail en cours (voir) ;
  • Bernard Parisse se désole de voir le Web envahi de PDF de mathématiques inertes, qui ne favorisent pas une lecture active. Il propose deux méthodes pour permettre au lecteur de modifier des calculs ou des programmes, afficher un graphe et tester tout cela depuis son navigateur (voir) ;
  • Saïd Abouhanifa se penche sur les difficultés rencontrées au Maroc par les enseignants de mathématiques, pour intégrer les TICE dans le travail avec leurs élèves. Il analyse la situation et esquisse des pistes pour une meilleure prise en compte des outils numériques (voir) ;
  • Yves Martin s’intéresse à la relation au temps, implicite ou explicite, dans le passage des algorithmes aux programmes. Cela concerne particulièrement les tortues de Scratch et DGPad. Il montre que, quand l’interface propose du temps réel, il est possible de simuler des temps différents, structurés par les objets représentés (voir) ;
  • Patrick Raffinat tente d’établir une distinction claire entre les savoirs algorithmiques à maîtriser au collège et les notions pouvant y être survolées. Il l’illustre à partir d’activités Scratch et de sujets du brevet 2017, puis présente une nouvelle fonctionnalité de SofusPy permettant de passer de Scratch à Python au lycée (voir).


- Pour compléter :

Merci d’adresser suggestions, critiques et propositions d’articles à mathematice@sesamath.net
G. Kuntz

28.02.18

  20:32:00, Catégories: Associations d'enseignants


Les articles du numéro : 
  • Christophe Alpacca développe à Varèse (Italie) un projet d'enseignement des mathématiques où les séquences vidéos tiennent une place centrale. Les élèves participent à la création des vidéos. Le projet est soutenu sans réserves par les autorités académiques et les parents d'élèves (voir) ;
  • Arnaud Guillaume relate l’aventure d’un EPI au Collège-Lycée français de Madrid. Dans cette première partie, avec des expériences de terrain mêlées à un usage du numérique, les élèves abordent la résolution d’un problème mathématique riche : déterminer la latitude d’un lieu. La construction d’un cadran solaire sera complétée (dans le prochain numéro) par l’indispensable détermination du méridien du lieu (voir) ;
  • Thibaut Fontanet utilise le logiciel Aplusix Neo pour faire progresser ses élèves en calcul algébrique. Sa méthode privilégie l'incitation (quel que soit le niveau de départ) et rencontre un réel succès, lorsque les élèves se prennent au jeu (voir) ;
  • François Goichot s'est demandé comment, avec Python, faire écrire aux élèves un algorithme de tracé de courbe, comme y invite l'aménagement au programme de seconde (voir) ;
  • Patrice Debrabant pose une question qui risque de fâcher : et si Python n’était pas la panacée ? Dans cet article, il présente une autre interface de programmation, en français, dans l’esprit des nouveaux programmes du lycée et dans la continuité de ceux du collège (voir) ;
  • Patrick Raffinat et Pascal Couvrechef montrent comment faciliter la migration d'AlgoBox vers Python, en s'appuyant notamment sur un outil d'aide à la traduction, disponible dans PluriAlgo (voir) ;
  • Alain Busser présente certaines nouveautés du logiciel Sofus dont il est l'auteur. Parmi elles, le calcul formel rend possible des calculs sur les fractions, ainsi que des preuves de propriétés des programmes de calcul, et les matrices 2×2 et 3×3 qui simplifient énormément le corrigé de certains exercices du bac S (spécialité maths et géométrie dans l'espace) (voir) ;
  • David Crespil se penche sur l’obliquité de l’écliptique, un des facteurs qui conditionnent le climat.  Dans l’Antiquité, Pythéas en a fait la mesure aux solstices ou équinoxes, avec une faible marge d’erreur, ce qui constitue un exploit. Cet article retrace sa démarche : elle montre une fois encore l’ingéniosité des astronomes de l’Antiquité (voir).


Pour compléter :

Merci d’adresser suggestions, critiques et propositions d’articles à mathematice@sesamath.net
G. Kuntz

02.01.18

  21:31:00, Catégories: Associations d'enseignants

Le numéro 58 de MathémaTICE vient de paraître.

Les articles du numéro : 

  • Caroline Mathias pratique la classe inversée dans ses 4èmes et 3èmes. Elle décrit les changements que cela induit dans son travail et dans l'organisation des classes. Une révolution à bas bruit dont nous espérons un bilan en fin de parcours (voir) ;
  • Le groupe TQuiz de l'IREM de Grenoble s'appuie sur cet outil pour développer l'activité mentale des élèves. L'article présente des expérimentations déjà réalisées et de possibles utilisations en classe. Il explique aussi comment créer des ressources Tquiz (voir) ;
  •  Fabrice Houpeaux propose une approche algorithmique de trois situations mathématiques issues des probabilités. Les algorithmes sont traduits en AlgoBox, Python et R. Il prolonge l’étude par certaines recherches mathématiques qui en découlent(voir) ;
  • Erwan Duplessy met en évidence les possibilités de LaTex, tant pour la présentation de documents mathématiques que du point de vue algorithmique. Il espère convaincre de nombreux collègues à se lancer dans l'aventure (voir) ;
  • Pierre Legrand présente une variété de cryptarithmes et leurs résolutions en-dehors de toute technologie. A la demande du comité de rédaction, Patrick Raffinat a rédigé une seconde partie algorithmique avec des programmes Scratch, Blockly et Python (voir) ;
  • Une évolution de l’écriture des algorithmes est attendue dans les examens dès la session 2018. Benjamin Clerc explore l'incidence de cette nouveauté sur les sujets du bac 2017 des différentes séries, alors qu'Alain Busser tente, avec ses mots bien à lui, de traduire les recommandations de l'inspection générale (voir) ;
  • Patrick Raffinats'intéresse à l'utilisation des listes en Python dans un cadre mathématique. Il complète ainsi son article qui présentait dans le n° 57 le logiciel SofusPy, une passerelle entre programmation visuelle et Python (voir) ;
  • David Crespil se penche sur les fuseaux horaires. Créés pour que que le midi de la montre ne s’éloigne pas trop du midi solaire, ils conditionnent nos vies. Cependant les fuseaux théoriques ne coïncident pas toujours avec ceux adoptés par les pays pour des motifs économiques ou autres (Chine ; îles Samoa etc). Une conséquence du découpage en fuseaux est la ligne de changement de date (voir) ;

Pour compléter :

 Merci d’adresser suggestions, critiques et propositions d’articles à mathematice@sesamath.net

Excellente année 2018 à nos auteurs et à nos lecteurs

G. Kuntz

26.11.17

Mutuamath est un espace d'échange de ressources pédagogiques sous licences CC Paternité - Partage à l'identique.

Se connecter avec son compte Sésaprof dès l'arrivée sur Mutuamath vous permettra d'accéder non seulement aux ressources publiées, mais aussi aux ébauches, beaucoup plus nombreuses : nous vous y encourageons donc vivement.
Dans tous les cas, vous pouvez utiliser la page de recherche en utilisant des mots clés.

Par exemple, le mot clé (il y a auto-complétion dès que vous commencez à taper) : QCM.

On arrive sur la page de résultat. On remarque aussitôt que si certaines ressources sont au format odt, d'autres, plus nombreuses, parlent de QCM créés avec AMC.

Quézaco ?

Auto-Mutiple-Choice (AMC pour les intimes), est un logiciel libre créé par Alexis Bienvenüe de l'Université de Lyon qui permet de créer, à partir d'un simple fichier texte ou d'un fichier TeX, des QCM

  • dont les questions d'une part et les réponses de l'autre sont éventuellement mélangées (pour éviter les "yeux baladeurs"),
  • mais surtout qui à partir d'un scan des feuilles réponses (et nos photocopieuses modernes permettent le plus souvent de scanner un paquet entier d'un seul appui sur une touche), de reconnaître les cases cochées, de retrouver si la réponse est correcte ou non, de proposer une note s'appuyant sur un barême de votre choix, de vous fournir une synthèse complète et même -luxe- d'envoyer automatiquement par mél aux élèves leur copie corrigée.
  • enfin, il est même possible de générer des QCM à données aléatoires.

Un exemple de QCM avec AMC

La documentation est très accessible et complète, le forum très réactif.

Seule limitation : le logiciel ne fonctionne que sous Linux, mais les possesseurs de Mac pourront en émuler un et les utilisateurs de Windows pourront au choix soit utiliser une machine virtuelle (il en existe des toutes prêtes à l'emploi), soit travailler sur une clé usb bootable toute prête également (cliquer sur le lien).

Quel lien avec Mutuamath ?

Outre la saisie toujours pénible, la conception d'un QCM "intelligent" n'est jamais triviale et partager ses idées et échanger sur les choix faits permet de profiter des productions des collègues, de mutualiser et d'améliorer collaborativement les ressources pour le bénéfice de tous.

N'hésitez pas à les utiliser, à les commenter, à partager les vôtres !

--

Liouba Leroux

10.11.17

  10:25:00, Catégories: Associations d'enseignants

Le numéro 57 de MathémaTICE vient de paraître.

Les articles du numéro : 

  • Alexis Lecomte présente un projet de bac original de deux élèves d’ISN : des animations programmées en Python et projetées lors d’un spectacle vivant au Cirque-Théâtre d’Elbeuf (voir) ;
  • Patrick Raffinat montre comment faciliter la transition entre programmation visuelle au collège et Python au lycée, en s’appuyant sur le logiciel SofusPy et/ou le logiciel PluriAlgo, dont les nouveautés de la version 2017 sont présentées (voir) ;
  • Un siècle avant la promotion de la numération binaire par Leibniz, le baron John Neper inventa un artéfact permettant d’effectuer des calculs binaires sans le dire. Près de quatre siècles plus tard, Alain Busser utilise cet artéfact en ICN, dans une classe de Seconde. La séance fait partie d’une séquence pédagogique consacrée au binaire et décrite dans cet article (voir) ;
  • Patrice Debrabant modélise les pyramides, les pyramides à degrés, et la transition des secondes (le stade un peu grossier) vers les premières (l’achèvement, la perfection). Scratch, tableur et géométrie dynamique sont du voyage. Ce sujet peut faire l’objet d’un EPI (voir) ;
  • Richard Gomez propose un programme en Python capable de trouver tous groupes finis d’ordre inférieur ou égal à 6. C’est l’occasion de revenir à la notion de groupe et d’y travailler au moyen d’un langage informatique privilégié par les programmes de Lycée (voir) ;
  • Alain Busser et Patrice Debrabant réalisent une synthèse entre les spirolatères, les courbes fractales de Michel Mendès-France et la géométrie différentielle. Pour étayer leur exposé, ils mobilisent différents logiciels de géométrie dynamique (en particulier DGPad) et/ou des logiciels tortues (en particulier Python) (voir) ;
  • Patrick Raffinat montre comment créer des rapports statistiques avec RMarkdown, une librairie du logiciel R. Il combine ensuite RMarkdown et programmation visuelle pour proposer une extension statistique de Blockly, exécutable en ligne grâce au serveur R OpenCPU (voir) ;
  • David Crespil raconte l’histoire de la précession des équinoxes, une des découvertes majeures de l’astronomie. Ce phénomène a été mis en évidence il y a environ 2000 ans grâce au talent des astronomes grecs comme Hipparque et Ptolémée, s’appuyant sur les mesures de Timocharis d’Alexandrie. Newton, grâce à l’attraction universelle, commença à l’expliquer... (voir) ;

Pour compléter :

 Merci d’adresser suggestions, critiques et propositions d’articles à mathematice@sesamath.net

G. Kuntz



:: Suivante >>

Septembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Un regard sur l'enseignement actuel des Mathématiques

Rechercher

powered by b2evolution CMS